Pourquoi et comment

“Pour que des voies aux meilleurs coûts de la rénovation énergétique des bâtiments publics deviennent une réalité”

La refonte de la directive EPBD (2010/31 / UE) et de la directive EED (2012/27 / UE) impose des exigences strictes aux États membres pour la rénovation énergétique des bâtiments publics (REB):

·         Plans nationaux qui ont pour objectif de stimuler la réhabilitation des bâtiments vers des bâtiments à consommation d’énergie quai-nulle

·         La Convention des Maires établit des lignes directrices communes pour les autorités locales afin d'élaborer leurs Plans d'Action pour l'Energie Durable (PAED) comprenant des indicateurs spécifiques d'énergie/coûts pour les bâtiments municipaux.

En même temps, les administrations publiques locales ne connaissent que des taux de planification et implémentation de projets de rénovation énergétiques très bas, principalement dû aux raisons suivantes :

·         Difficultés dans la collection de données concernant les bâtiments public and à compléter les indicateurs de PAED.

·         Défauts de protocoles et de méthodes pour le regroupement de bâtiments publics et de prise de décisions concernant des projets de Rénovation Energétique du Bâtiment (REB) à grande échelle.

·         Budget limité et/ou capacité insuffisant d’attirer des financements pour mettre en œuvre les projets de REB

IMPULSE a pour objectif de s’attaquer à tous les challenges ci-dessus à travers une collaboration transnationale parmi des partenaires scientifiques (agences de l’énergie) et institutionnels (municipalités). Il a pour but l’expérimentation pilote de protocoles et de méthodes pour la classification des bâtiments publics et l’analyse énergétique vers un système de support de management intégré pour planifier des projets REB de bâtiments publics. Plus spécifiquement, les activités d’expérimentation se déroulent dans six villes pilotes sélectionnées stratégiquement en Méditerranée et en capturant la majeure partie des zones climatiques Méditerranéennes et des profils de construction des bâtiments. Ces activités impliquent ce qui suit:

  • Classification de bâtiments municipaux en typologies représentatives
  • Estimation d’indicateurs de performance énergétique concernant des profils de consommation énergétique du stock de bâtiments municipaux, pour un grand nombre de combinaisons de mesures d’amélioration de rendements énergétiques
  • Analyse techno-économique pour identifier les feuilles de routes au coût optimal pour des rénovations énergétiques graduelles
  • Intégration des résultats en une plateforme en ligne pour identifier facilement les voies au coût optimal pour la rénovation énergétique des bâtiments.